Image Alt

Northway

Championnat F1 2020

C’est l’histoire d’un homme qui voulait son championnat sauf qu’il était pâtissier, aucun problème pour Flow qui décide de créer lui-même sa propre compétition: La F1 League en effet Flow comprend que pour une bonne compétition, il faut surtout des gens motivés et un support qui plaira à chacun, et il trouve ce support sous la forme de F1 2020, magnifique jeu de simulation de course de Formule 1 développé par CodeMasters et Swordfish Studio.

Et lorsque Flow lança son appel, tous répondirent…

  • Deuspy
  • Kaisen
  • Phoenix7
  • G-smasher
  • Plissken22
  • Volmog
  • Ash!
  • Axe
  • AskuroZ
  • Flow_Flo
  • Erkyooo
  • Johkito
  • Staky
  • Titidebouze
  • Yemao
  • Hans
  • Thoomasss
  • Perceval
  • Squadere
  • Vloopar

Nous avions le qui d’un côté, nous avions le où de l’autre, ne restait qu’à trouver le quand.
Et c’est après un premier test concluant qu’on décida d’une date, et ce sera le Dimanche 8 novembre que le championnat débutera.

Le but être au sommet au bout de 7 semaines de bataille intense, 14 courses où les pilotes devront exhiber tous leurs talents pour imposer leurs pilotages ainsi que leurs écuries au sommet.

De plus si vous voulez suivre la League F1, un site a été spécialement développé pour tout connaître sur les pilotes et tous les résultats seront présents.


Grand Prix Gilles Villeneuve

Premier épisode de la saison au grand prix du Canada, où une difficile qualification sous la pluie attendent les pilotes. Une pluie qui déstabilise le pilote monégasque Flow_Flo (Ferrari) qui spine et qui gêne la qualification du pilote belge Hans (Mercedes) qui vaudra une perte de 2 points sur sa super licence. C’est Yemao (Mercedes) qui prend la pole position devant Deuspy (Williams) et Squadere (Red Bull). La première course elle se déroule sans pluie mais pas sans heurts ou les batailles sont déjà présentes que ça soit en tête du classement, dans le peloton ou en fin de ligne. Deux faits principaux vont se dérouler durant la course. Le premier où Hans (Mercedes) vient percuter la voiture du pilote Plissken (Alpha Tauri) en plein virage à mi-course en pleine bataille pour la neuvième place. Un incident qui coutera le top10 pour les deux pilotes et 2 points en moins sur la super licence du pilote belge. Le deuxième encore plus important qui voit le leader Yemao à 2 tours de la fin percuté le pilote israélien Mc Laren Erkyoo sous régime de drapeau bleu (retardataire) et doit malheureusement abandonner la course et la victoire qui lui tendait les bras. Un incident qui profitera principalement aux Red Bull et aux Williams. La première victoire sera pour le pilote Squadere (Red Bull) accompagné sur le podium par son coéquipier Vloopar et le pilote Williams Deuspy qui remporte le point du tour le plus rapide en course. Pour le reste, Kaisen (Williams), Staky (Racing Point), Askuroz (Ferrari), Ash (Haas), Flowflo (Ferrari), Johkito (Mc Laren) et Perceval (Renault) rentrent dans les points.


On part du coup pour la seconde course avec la grille inversée ou Perceval (Renault) part en tête. De nouveau, des grosses batailles se dessinent, un abandon arrive vite avec le pilote Plissken qui tire tout droit seul dans un virage au troisième tour. Puis un autre abandon celui de Vloopar (Red Bull) qui accroche son coéquipier Squadere et ruine ses espoirs de victoire, et va se planter seul au même endroit que le pilote d’Alpha Tauri. Le combat pour la victoire se jouera entre Staky (Racing Point) et Ash (Haas), ce dernier passe la ligne en premier mais perdra la victoire à cause d’une pénalité qui permet au pilote de Racing Point de remporter cette deuxième course devant Ash et Deuspy (Williams). Squadere (Red Bull), Kaisen (Williams), Askuroz (Ferrari), Axe (Haas), Flowflo (Ferrari), Perceval (Renault) et Yemao (Mercedes) rentrent dans les points. Johkito (Mc Laren) remporte le point du plus combatif.


Grand Prix de Zandvoort

Deuxième GP aux Pays-Bas après celui du Canada qui était riche en sensation forte. Une qualification sans problème ou la pole position est obtenue brillamment par le pilote Williams Deuspy devant Yemao (Mercedes) et Vloopar (Red Bull). Un départ mouvementé avec plusieurs contacts, un GP qui sera marqué par trois abandons (Flowflo (Ferrari), Ash (Haas) et Hans (Mercedes). Tout cela ne perturbera pas Deuspy qui remporte son premier GP devant Yemao et Vloopar. Squadere (Red Bull), Thomas (Renault), Askuroz (Ferrari), G-Smasher (Alfa Romeo), Axe (Haas), Kaisen (Williams) (meilleur tour en course) et Staky (Racing Point) remportent des points.


Deuxième course qui démarre avec une invitée imprévue : la pluie. Forcément cela engendre un début de course très tendue avec plusieurs touchettes qui amènent des spins et des dégâts dans le peloton. Ces derniers enclenchent les abandons de G-Smasher, Volmog et Ash. Ce dernier ne gardera définitivement pas le GP des pays-bas dans son cœur avec 2 abandons en 2 courses. Après une dizaine de tours plutôt calme malgré les quelques clashs entre certains pilotes sur la piste, la météo change à 6 tours de la fin, il faut que les pilotes repassent à des pneus slicks, ce que la plupart feront sauf Johkito et Flowflo qui perdront des places précieuses en fin de course. Mais certains vont perdre également des places dans les stands après des changements trop lents de leurs équipes (Squadere, Kaisen et Axe). Une course finalement remportée par le pilote Mercedes Yemao qui a parfaitement maitrisé sa course de bout en bout devant Vloopar (Red Bull) et Plissken (Alpha Tauri). Squadere (Red Bull), Axe (Haas), Staky (Racing Point), Kaisen (Williams), Johkito (Mc Laren), Perceval (Renault) et Flowflo (Ferrari) sont les pilotes qui ont marqués des points. Perceval (Renault) remporte le point du plus combatif.


Grand Prix de Monaco

3ème étape de la saison et pas des moindres puisque c’est le circuit de Monaco qui attend les 20 pilotes de pied ferme. Monaco, circuit mythique et un des plus exigeants des circuits de F1, redouté par les plus grands pilotes automobiles. Un circuit avec peu de place pour les dépassements en course d’où la qualification est des plus primordiale pour lutter pour la victoire en course. Malgré quelques écueils (disqualification de Hans (Mercedes) et Axe (Haas), la qualification se passe relativement bien. Yemao (Mercedes) pose d’entrée son empreinte sur ce gp en prenant la pole position (sa deuxième de la saison) avec 1 seconde d’avance sur Vloopar (Red Bull) et Staky (Racing Point). Après un départ plutôt propre, Flowflo (Ferrari) se rate et emporte Deuspy (Williams) contre les barrières, les autres pilotes parviennent à esquiver et à poursuivre leur course. Un premier tour avec beaucoup de contacts qui endommagent les ailerons avec pour conséquence la moitié des pilotes dans les stands à la fin du premier tour. Après plusieurs tours de bagarres, d’ailerons cassés, de passage aux stands (28 au lieu des 18 prévus) et de pénalités (24 en tout). Yemao écrase la concurrence et s’impose sans trembler pour la deuxième fois de la saison devant les Red bull de Squadere et de Vloopar. Staky (Racing Point), Deuspy (Williams), Plissken22 (Alpha Tauri), Johkito (Mc Laren), G-Smasher (Alfa Romeo), Perceval (Renault) et Askuroz (Ferrari) complètent le top 10. A noter un seul abandon, celui de Titidebouze (Racing Point).


Deuxième course pas de pluie, mais le gp se déroulera en nocturne ce qui avantage les pneus médiums et qui déterminera le vainqueur. Un premier tour bien plus chaotique que celui de la premiere course avec FlowFlo (Ferrari) qui se fait percuter par Erkyo (Mc Laren) et repart dernier, un gp a domicile cauchemardesque pour le pilote monégasque. Axe (Haas) parti premier sur la grille prend trop vite un virage et spine, abandonnant ses espoirs de podium. Et enfin, dans le secteur 3 gros accident entre Staky et Vloopar, ce dernier ayant poussé le premier dans le mur. De nouveau, la moitié des pilotes passent aux stands à la fin du premier tour pour réparer les dégats. Yemao parti sixieme décide de sortir au 2eme tour pour chausser des pneus médiums et remonte tour à tour tous ses concurrents pour venir s’imposer une nouvelle fois avec force devant Vloopar (Red Bull) et Plissken22 (Alpha Tauri). A noter le très gros duel entre Askuroz (Ferrari) et Kaisen (Williams) durant toute la course, une rivalité est née !!! Il y aura eu 3 abandons pour cette course G-Smasher (Alfa Romeo), Erkyo (Mc Laren) et Thomas (Renault). Deuspy (Williams), Staky (Racing Point), Kaisen (Williams), Askuroz (Ferrari), Phoenix (Alfa Romeo), Perceval (Renault) et Axe (Haas) sont dans le top 10. Volmog prend le point du plus combatif. Avec ces deux victoires, Yemao (76 pts) prend la tete du classement général devant Vloopar (72 pts) et Squadere (71 pts). Prochain rdv, le grand prix d’Espagne !!!!


Grand Prix d’Espagne

4ème acte de la saison avec le grand prix d’Espagne. On l’aurait pensé plus calme que les deux courses précédentes de Monaco mais que nenni les deux courses catalanes ont été particulièrement agitées.

Les qualifications de la première course se déroulent sans trop de problèmes à part Vloopar (Red Bull) qui prend une pénalité de 5 places pour un contact avec le pilote belge de Mercedes Hans.
En parlant de Mercedes, c’est l’autre pilote de la firme allemande qui décroche une nouvelle pole position (la 3eme de la saison et la deuxième consécutive) devant Deuspy (Williams) et Flowflo (Ferrari).
Un premier tour qui se passe bien à l’avant, c’est plutôt dans le peloton et à l’arrière qu’il y a de la casse, marqué par les abandons d’Erkyo (Mc Laren) et Perchips (Renault). C’est au 2eme tour que les problèmes commencent avec une bataille entre Deuspy, Flowflo et Squadere, les deux derniers se touchent et emportent avec eux Thomas derrière eux. Une déception pour Flo et Thomas qui avaient fait de bonnes qualifs et qui ne parviendront pas à prendre des points qui leur tendaient les bras.
Une autre Ferrari sera en galère également avec Asku bien placé qui spine seul et abandonne ses chances de top 10. A noter l’abandon de Squadere (Red Bull) en milieu de course.
Yemao va s’imposer pour la 4eme fois de suite devant Deuspy (meilleur tour) et Vloopar. Axe (Haas), Phoenix (Alfa Romeo), Plissken22 (Alpha Tauri), Hans (Mercedes), Kaisen (Williams), Ash (Haas) et Staky (Racing Point) sont dans le top 10.


La deuxième course va se révéler encore plus meurtrière que la première, la faute en partie à des problèmes de désynchronisation qui vont avoir raison de cinq pilotes (Squadere, Plissken22, Flowflo, Titidebouze et Staky). Une hécatombe record avec 25% d’abandons.
Tout ceci n’empêchera pas une nouvelle fois au pilote Mercedes Yemao de s’imposer pour la cinquième fois consécutive (avec le meilleur chrono du tour) devant Deuspy et Vloopar. Axe et Ash (Haas), G-Smasher (Alfa Romeo), Hans (Mercedes), Kaisen (Williams), Perceval (Renault) et Askuroz (Ferrari) font partie des pilotes qui prennent les points. Erkyo (Mc Laren) est récompensé par le point du pilote le plus combatif.
Les bonnes opérations après ces deux courses sont pour Yemao qui prend un peu d’avance sur Deuspy, les pilotes Haas et les pilotes Alfa Romeo qui se replacent bien après leurs bonnes perfs individuels et collectives.
Au contraire, les Ferrari et les Renault sont les perdants de ces deux courses et vont devoir réagir rapidement.
A noter les premiers points pris par Hans en course qui montre enfin son potentiel à chercher des top 10.


Grand Prix du Mexique

5ème étape de la F1 Northway en terre mexicaine. Un circuit qui ne semble pas très compliqué aux premiers abords mais qui recèlent de nombreux pièges ou les pénalités peuvent vite arriver surtout avec les « s » dans le secteur 2 et un secteur 3 pas très abordable.
C’est dans ce contexte que les pilotes de la F1 Northway s’engagent dans des qualifications de très bonnes qualités. Seule la pluie a deux minutes du terme de la qualification vient embêter les pilotes et en particulier Squadere qui va spin et ne va pas pouvoir améliorer son temps. Yemao s’empare une nouvelle fois de la pole position pour la 3eme fois de suite devant Deuspy (Williams) pour 7 millièmes et Squadere (Red Bull).
La première course peut démarrer, des premiers contacts ont lieu au premier virage, contacts qui seront fatals pour Asku (Ferrari) qui se retrouve en travers de la piste et causera des dégâts à certains pilotes. Thomas 5Renault) abandonnera quelques tours plus tard et sera le seul abandon de la course.
La bataille fait rage devant avec principalement Squadere, Yemao et Deuspy avec de beaux duels et dépassements entre les trois protagonistes. Les pénalités pleuvent dans tous les sens surtout pour le leader Yemao avec 11 secondes de pénalité. Squadere ayant 3 secondes de pénalité et Deuspy aucune. Ce dernier dans le dernier tour voit la victoire lui tendre les bras mais c’était sans compter les interférences dans sa radio d’un homme qu’on appellera Hervé pour garder son anonymat qui va déstabiliser le pilote Williams qui prend a son tour 3 secondes de pénalité et finira par glisser dans le dernier virage et perdra tout pour finir finalement 5eme. C’est Squadere (Red Bull) qui s’impose pour la deuxième fois de la saison et met fin à l’hégémonie de Yemao qui finit deuxième. Vloopar (Red Bull) une nouvelle fois complète le podium.
Kaisen et Deuspy (Williams), Staky (Racing Point), Flowflo (Meilleur tour) (Ferrari), Axe (Haas), Johkito (Mc Laren) et Hans (Mercedes) complètent le top 10.


La seconde course va être bien plus âpre dans les duels et au niveau des pénalités (plus de 155 secondes de pénalité en tout record de la saison).
On retiendra les gros duels entre Ash et Vloopar ou encore Hans et Kaisen ou bien encore entre Squadere et Yemao. Il y aura 2 abandons dans la course celui de Thomas une nouvelle fois qui ne gardera pas le Mexique dans son cœur et G-Smasher emporte par une erreur de Titidebouze (Racing Point).
Finalement, Squadere s’imposera une nouvelle fois devant Yemao et Vloopar et se replace au classement général. Yemao malgré ses 2 secondes places prend encore un peu d’avance au classement général.
Ash (Haas), Kaisen (Williams), Plissken22 (Alpha Tauri), Staky (Racing Point), Deuspy (Williams), Axe (Haas) et Johkito (Mc Laren) prennent des points. Thomas (Renault) est consolé par le point du plus combatif.
Rdv pour l’avant dernier rendez-vous de la saison en France !!!!


Grand Prix de France

Avant dernier acte de la saison avec le Grand Prix de France au Castelet, la pression monte entre la bataille du titre, du top 10 et de la fin du classement.

Des qualifications sans problème à part une pénalité de 5 places pour le pilote Renault Perchips rentré un peu trop vite dans les stands. C’est Squadere (Red Bull) qui met fin à l’hégémonie de Yemao qui avait remporté 4 des 5 qualifications jusque la. Ce dernier prend tout de même la deuxième place devant Kaisen (Williams). A noter les absences de Vloopar et Deuspy des pilotes qui jouaient le titre.
Les feux s’éteignent pour marquer le début de la course, un début de course catastrophique pour Hans (Mercedes) percuté par une Mc Laren et dit adieu a ses chances de top10 tout comme Phoenix (Alfa Romeo) quelques mètres plus loin. Volmog abandonne au 3eme tour et sera le seul abandon de cette course. Beaucoup de duels auront lieu pour toutes les places du GP.
C’est Squadere (meilleur tour) qui tire son épingle du jeu et s’impose pour la 4eme fois de la saison devant Staky (Racing Point) et Kaisen (Williams).
Yemao (Mercedes), Axe (Haas), Askuroz et Flowflo (Ferrari), Ash (Haas), Johkito (Mc Laren) et Plissken22 (Alpha Tauri) forment le top10 de cette course.


La deuxième course sera toute aussi passionnante avec encore de nombreux duels et peu d’écarts entre les pilotes. Un départ marqué par les spins de Staky (Racing Point) et Thomas (Renault).
Le pilote Racing Point va montrer toute l’étendue de son talent en remontant jusqu’à la 2eme place.
Un seul abandon à noter pour le pilote Alfa Romeo Phoenix qui doit bien haïr le gp français pour le coup.
Squadere (meilleur tour) s’impose une nouvelle fois (la 4eme de suite) et profite de l’absence de Yemao sur cette course pour revenir à six points du pilote Mercedes. Staky (Racing Point) et Axe (Haas) qui déguste son premier podium de la saison.
Flowflo (Ferrari), Johkito (Mc Laren), Plissken22 (Alpha Tauri), Ash (Haas), Askuroz (Ferrari), Perceval (Renault) et Kaisen (Williams) prennent les points du top10.
Titidebouze prend le point du plus combatif.
Prochain et dernier GP a Abu Dhabi ou le titre se jouera entre Yemao (Mercedes) et Squadere (Red Bull). Red Bull (Vloopar et Squadere) empoche le titre de meilleur constructeur.


Grand Prix d’Abu Dhabi

Une bataille qui se confirme lors des qualifications de la première course ou Squadere s’empare de la pole position pour la deuxième fois consécutive devant Yemao et Staky (Racing Point).
Un départ plutôt propre avant mais derrière c’est l’anarchie avec de la casse et/ou du spin pour Hans (Mercedes), Thomas (Renault), Axe (Haas) ou encore Flow (Ferrari). Pas mal de batailles dans le top 10 tout au long de la course mais sans abandons pour la première fois de la saison.
Squadere (meilleur tour) parvient à garder sa première place et s’impose devant Yemao et Deuspy (Williams). A ce moment et avant la dernière course, le pilote Red Bull prend la tête du classement général avec 2 points d’avance sur le pilote Mercedes.
Staky (Racing Point), Ash (Haas), Kaisen (Williams), Phoenix (Alfa Romeo), Johkito (Mc Laren), Flow (Ferrari) et Plissken22 (Alpha Tauri) ont pris les points du top 10.


Dernière course de la saison avec un super départ du pilote Alpha Tauri Plissken22 parti 2eme sur la grille et qui prend la tête de la course pendant les premiers tours. A noter le spin au premier virage d’Ash (Haas) et l’abandon une nouvelle fois malheureusement pour Thomas (le 4eme de la saison).
Le top 10 se bagarre fort avec plusieurs accrochages Staky vs Deuspy, le fantôme de Kaisen avec beaucoup de voitures à chaque tour et surtout Yemao qui spin et laisse échapper la victoire de la course et du championnat a Squadere qui s’impose pour la 6eme fois de suite et a fini la saison en boulet de canon. Flow (Ferrari) et Kaisen (Williams) completent le podium.
Staky (Racing Point), Plissken22 (Alpha Tauri), Hans et Yemao (meilleur tour) (Mercedes), Axe (Haas), Deuspy (Williams) et Phoenix (Alfa Romeo) sont dans le top 10.


Bilan de la Saison 1


Squadere (Red Bull) : « Kader » avait plutôt bien débuté la saison puis a eu un coup de mou pendant 3 courses surtout en Espagne avec 2 abandons qui a eu pour effet positif de le réveiller et d’enchainer avec 6 victoires consécutives pour chiper le titre de champion à Yemao lors du dernier GP. On a cru qu’il allait nous faire une Rosberg en prenant sa retraite et entamer une carrière de streamer mais il n’en ait rien et défendra sa couronne lors de la prochaine saison.

Yemao (Mercedes) : Il aurait mérité aussi de gagner ce championnat mais a craqué sur la fin. Un premier GP catastrophique au Canada avec un abandon et une 10ème place mais qui n’entamera pas la confiance du pilote Mercedes qui reviendra fort avec 5 victoires de suite mais l’absence lors de la deuxième course en France et le réveil de Squadere auront été préjudiciables pour lui. On ne doute pas en tout cas qu’il reviendra encore plus fort la saison prochaine.

Deuspy (Williams) : Une seule victoire pour le pilote Williams, on l’attendait certainement plus proche des deux premiers mais des erreurs de stratégie (Pays-Bas) ou de pilotage (Mexique) ou son absence en France lui ont fait perdre de précieux points par rapport à ses concurrents. Malgré cela, il fait partie du podium et aura à cœur de faire tout de même mieux lors de la saison prochaine.

Vloopar (Red Bull) : Au vu des performances régulières et d’être présent à chaque podium, Vloopar aurait mérité d’être sur le podium final mais ses absences lors des 4 dernières courses et son abandon au Canada lui ont coutés cher. Quid de l’avenir pour le pilote très offensif de Red Bull qui ne pourra peut-être pas piloter pour la deuxième saison ? Pour aller où Vloopar ? Pour aller où ?

Staky (Racing Point) : Il finit à une 5eme place amplement mérité, une belle victoire au Canada et une présence dans le top 10 à chaque grand prix sauf en Espagne. Le « Sangoku » du paddock (il aime bien se téléporter) a répondu présent et à même sembler proche du top 4 sur certains circuits. Sera-t-il capable de faire mieux la saison prochaine ?

Kaisen (Williams) : Hervé a bien grandi cette saison au côté de Deuspy, il a progressé dans sa régularité et a comme Staky été tout le temps dans le top10 sauf a Monaco ou il n’a pas pu être là. Un peu plus de podium et il pourra faire son entrée dans le top5.

Axe (Haas) : Pilote discret mais terriblement régulier (aucun abandon et seulement 3 fois hors des points), il prend la 7eme place logiquement sans faire de bruit, on attendait plus son coéquipier mais c’est finalement lui qui s’est montré le plus fort. Doit juste encore progresser au niveau des qualifications.

Plissken22 (Alpha Tauri) : Une belle progression pour le vétéran, une belle 8eme place et 2 podiums inattendus. Un pilote pas très impressionnant qui profite juste des erreurs des autres pilotes (spins et/ou pénalités). Faire au moins aussi bien l’année prochaine sera le défi pour Papy Christophe.

Ash (Haas) : Une 9eme place décevante pour le pilote Haas qui est capable de chercher le top6. Mais 3 absences et 2 abandons ont plombés sa saison malgré un podium au Canada. On attend sa réaction lors de la prochaine saison.

Flowflo (Ferrari) : Il est revenu des enfers pour accrocher cette 10eme place, mal embarqué jusqu’à mi-saison (2 abandons et seulement 3 places dans le top10) le pilote a retrouvé confiance dans les derniers gp avec une belle deuxième place pour la dernière course. Mais comme Ash, on attendait mieux du pilote monégasque qui doit normalement se battre pour le top 6. A lui de stopper les sbinalas la saison prochaine.

Askuroz (Ferrari) : Il a connu un peu la trajectoire inverse de son coéquipier un début de saison très intéressant et une fin de saison chaotique. L’Homme qui a perdu le plus de places de toute la saison va devoir trouver de la stabilité la saison prochaine s’il veut accrocher le top10.

Johkito (Mc Laren) : Une des révélations de l’année, pilote très discret mais qui est monté en puissance au fur et à mesure de la saison. Aucun abandon de la saison, plus de la moitié des gp dans les points, il lui manque d’aller chercher encore des meilleures places en course et en qualifs pour côtoyer le top10 dans le futur.

Phoenix (Alfa Romeo) : Pilote propre mais irrégulier dans ses performances, il a tout de même une bonne marge de progression quand on voit qu’il est capable de chercher un top 5 en Espagne. A revoir la saison prochaine.

Hans (Mercedes) : On attendait mieux de la part du pilote belge qui visait le top 10 cette saison. Un début de saison très compliquer lui a plombé sa saison mais après la mi-saison on a revu du mieux. De quoi espérer un retour aux affaires pour la saison 2 ? On l’espère avec du Wejdene dans les oreilles.

G-Smasher (Alfa Romeo) : Un pilote qui ne connait pas les pénalités et qui on pensait enfin laisser tranquille par la malchance mais cette dernière a de nouveau frappé après la mi-saison entre absences et abandons (7 au total). On espère voir plus souvent ce pilote la saison prochaine.

Perceval (Renault) : De très belles choses en début de saison avec 5 top 10 sur 6, puis des complications jusqu’à la fin de la saison (plus que 2 top 10) mais on sait que le pilote Renault peut encore faire mieux. A charge de revanche ?

Thomas (Renault) : Une saison cauchemardesque pour Thomas avec 4 abandons, de nombreuses visites aux stands, des spins, des ailerons pétés, il aura tout connu. Seuls points positifs de sa saison une belle 5eme place aux Pays-Bas et quelques qualifications solides. On espère voir le vrai niveau de ce pilote l’année prochaine.

Volmog (Alpha Tauri) : Une première saison d’apprentissage difficile mais encourageante avec des progrès affichés au fur et à mesure de la saison avec une 11ème place à Abu Dhabi et deux points de combativité obtenus logiquement. Un top 10 dès la saison prochaine ?

Erkyoo (Mc Laren) : Lui aussi a connu un premier championnat compliqué entre drapeaux bleus pas respecté et ailerons fracassés et pénalités à gogo, Erkyo a souffert mais n’a rien lâché comme en témoigne une 12eme place intéressante au Canada, il va falloir s’entrainer pour progresser et ne plus être dans le fond du classement.

Titidebouze (Racing Point) : C’était également sa première saison et elle fut délicate. Mais comme ses deux comparses de fond de tableau, il s’est accroché vaillamment et a montré aux Pays-Bas avec sa 12ème place qu’il pouvait être proche du top 10. A lui de revenir plus fort la saison prochaine.

logo saison 1

Comments (1)

Sorry, the comment form is closed at this time.